« Le choix de l'attrition | Accueil | Survivre dans l'impuissance »

25 juillet 2006

A nouveau absent

Pour différentes raisons que je communiquerai bientôt, lorsque j'aurai gagné mon lieu de service (militaire), je suis et serai à nouveau largement absent de ce site pour une durée assez longue. Toutefois, cela ne m'empêche pas de suivre les commentaires et de censurer les échanges injurieux, comme ceux qui ont été prononcés hier. Qu'on se le dise ! :-)

Publié par Ludovic Monnerat le 25 juillet 2006 à 8:06

Commentaires

je regrette (égoistement !) "l'absence" du maitre de céans en cette période importante pour le Proche-Orient et au delà car il n'est pas facile pour des non-spécialistes de la chose militaire de faire le tri entre les différents points de vue
pour l'instant, je doute de la pertinence de la politique israélienne de désengagement du Liban et de la bande de Gaza
B Netanyahu s'y est seul opposé, il a été largement minoritaire, mais il avait peut etre raison
les "Palestiniens" ont des réactions claniques et religieuses très marquées qui font que des millions d'entre eux sont prèts à tout en suivant leurs chefs du Hezb et du Hamas qui veulent rayer Israel de la carte avec l'aide de leurs alliés
vouloir composer avec eux (c'est à dire attendre de leur part des réactions politiques normales dans des Etats constitués) est, me semble-t-il, une erreur majeure très grave, fatale même
par ailleurs, il est difficile de comprendre certains aspects purement militaires : de grosses erreurs sont commises (parait-il) par les Israéliens, les bastions du Hezb n'auraient été défendus que par 200 ou 300 combattants, etc

Publié par JPC le 25 juillet 2006 à 9:51

Peut-être qu'un petit détour par la réalité permettra à certains de saisir les limites de la liberté d'expression, de perdre leur sentiment d'impunité et de vous éviter d'intervenir...:

Communiqué de presse du Juge d'instruction

Tracts « Moitié-Moitié » de décembre 2005 et « Islam revue satirique sur l'islam à Fribourg » de février 2006 / Procédure pénale pour diffamation, menaces, contrainte et discrimination raciale / condamnation
[...]
Au terme de l'enquête, l'auteur de ces tracts a été reconnu coupable de diffamation, menaces, contrainte et discrimination raciale et a été condamné, par ordonnance pénale du 20 juillet 2006, à une peine de 3 mois d'emprisonnement ferme. [...] "

http://www.police-fr.ch/memento/chercher_non_admin/html/tohtml.jsp?con[email protected]=223

Publié par Deru le 25 juillet 2006 à 10:37

Il est tout de même intéressant de voir que certains sujets mènent vite au conflit (insultes)... Etonnant, non??

Publié par dahuvariable le 25 juillet 2006 à 11:36

Il est tout de même éffarant de continuer à voir des négationistes de la réalité qui sortent encore des thèses comme le soit disant "génocide de Jénin" qui n'a jamais existé et qui est une invention de la propagande jihadiste.

Quand même Libération titre le jeudi 01 août 2002:
"Pas de «massacre» à Jénine, selon l'ONU
D'après le rapport publié jeudi, quatre mois après les combats d'avril dernier, seuls 52 Palestiniens et 23 soldats Israéliens ont péri
...

Le camp de réfugiés de Jénine n'aurait pas été le théâtre d'un «massacre» perpétré par Tsahal, comme l'avaient affirmé les Palestiniens peu après les combats qui avaient fait rage sur place, début avril. ... «Le rapport est absolument catégorique: il n'y a pas eu de massacre et les déclarations de responsables palestiniens parlant de centaines de morts parmi les civils ne sont rien d'autre qu'une propagande abominable», a commenté un haut responsable israélien du ministère des Affaires étrangères, David Taub. Ce dernier a reconnu que ces «conclusions [sont] cruciales, pas seulement pour éclaircir ce qui s'est passé à Jénine, mais pour prévoir comment nous allons procéder à l'avenir». Il accuse également les Palestiniens d'avoir utilisés des «ambulances pour transporter des armes», mettant ainsi en jeu la vie de civils.
..."

Quand même un terroriste du Jihad Islamique Tabaat Mardawi déclare sur CNN le April 23, 2002
"JERUSALEM (CNN) -- A senior member of Palestinian Islamic Jihad who surrendered to Israeli forces in Jenin described the battle as "a very hard fight" in which both sides took on casualties, but he said he didn't see "tens of people" killed by the Israeli army. "

Publié par Mikhaël le 25 juillet 2006 à 12:47

Et de lire ces jours-ci le très peu cité rapport de Egeland qui dénonce l'utilisation planifié des civils comme boucliers humains par les "partisan d'allah" "Hezbollah are cowards who are hiding behind and among civilians"

Al Jazira:
"my message was that Hezbollah must stop this cowardly blending ... among women and children," he said.

"I heard they were proud because they lost very few fighters and that it was the civilians bearing the brunt of this. I don't think anyone should be proud of having many more children and women dead than armed men."

http://english.aljazeera.net/NR/exeres/46DACF37-AD07-4D14-A4EA-9F9B1909DE5D.htm

Et que dire de la présence d'officier iraniens au sud Liban? Les combattants Israëliens (dont plusieurs connaissent l'arabe et des éléments de farsi) entendent des odres et des cris en farsi ... serait-ce digne d'intérêt? Parler d'ingérence?

Et à ceux qui de la sécurité du "Festung Swiss" s'étonnent "que certains sujets mènent vite au conflit" je leur rapellerait les réactions disproportionnées provoqué par le rappel de la position suisse entre 1939 et 1945 par rapport aux Juifs refoullé à la frontière en connaissance de cause ... destination les fours (niés par les Ahmadinejad et autres négationnistes historiques)

Publié par Mikhaël le 25 juillet 2006 à 13:01

A part la diffusion de propagande révisionniste comme dans le cas de l'intox du "génocide de Jénin", ou comme la vente à la lumière du jour d'oeuvre comme "mein kampf", Garaudy, Faurisson ou autres du même genre, est bien ce "goute à goute" qui porte à la fin aux incendis de synagogues, au ratonnades de Juifs, à l'impossibilité d'enseigner l'histoire sinon dans des termes élogiatifs de tout ce qui est arabo-islamique, à l'impossibilité de parler de Shoah dans des écoles (voir "dialogue euro-arabe"), jusqu'à l'enlèvement, torture et assassinat moyennant le feu de Ilan Halimi.

Pour des "observateurs neutres" les propos négationnistes ou simplement propagandistes revètent simplement d'action de "bonne guerre", pour ceux qui sont objects d'une campagne qui n'a de pareils depuis les années '30-40 cela a des toutes autres valences. Excusez-moi encore si j'ai dû y mettre le nez dedans à certains.

Publié par Mikhaël le 25 juillet 2006 à 13:31


"Il est tout de même intéressant de voir que certains sujets mènent vite au conflit (insultes)... Etonnant, non??"


c'est toujours vous ici?
"La Suisse est neutre, repue, naïve et bien pensante. J'en suis un digne représentant, mais j'essaie d'arrêter."

Vous pourriez essayer d'essayer d'arrêter et considérer quelles sont les conséquences de 30 ans de lavage de cerveaux en clef anti-occidentale et antisémite (dialogue euro arabe - eurabia) sur de "pauvres" petits cerveaux cherchant un défouloir à leur frustations existencielles.

Tous ces "massacres", "génocides" et "crimes contre l'humanité" imaginaires et je m'en passe ne risquent-ils pas de constituer une incitation quotidienne à la haïne raciale? Sûrement pas! uniquement les caricatures de mahomet le constituent, uniquement le suspect du jet de coran dans les WC le constitue, mais les campagnes fondées sur les "protocols" qui font la une sur les télés arao-islamiques ne le constituent pas ...

regardez-vous dans un mirroir!


Publié par Mikhaël le 25 juillet 2006 à 16:07

Je regrette sincèrement votre absence même si je m'y attendais depuis le début. Loin de moi l'idée de donner des conseils mais je pense qu'avec votre informaticien vous devriez regarder la possibilité d'adjoindre un petit Forum pour ne pas trop polluer vos articles et votre Blog et lui garder ce qui fait sa caractéristique et qu'il ne soit pas vampirisé par des séries d'interventions d'un même auteur les unes derrières les autres ( la moindre des politesses est de respecter le droit de réponse et si l'on a beaucoup de chose à dire... ouvrir un Blog et la solution ). Mes respects mon Colonel.

Publié par Yves-Marie SENAMAUD le 25 juillet 2006 à 16:35

Mikhaël je pense que le lavage de cerveau à en tout les cas trés bien fonctionner chez toi.
Tu ne te rend vraiment pas compte de ce que tu dis et en plus de ca tu pollue un blog en le "floodant" de posts.

Publié par Nicolas le 25 juillet 2006 à 16:51

Merci à tous pour les commentaires me concernant. Je pense également qu'il est bon de garder la mesure et de ne pas transformer cet espace de discussion en espace de conflit, alors que nous avons tous certainement bien mieux à faire.

Publié par Ludovic Monnerat le 25 juillet 2006 à 18:56

j'ai l'impression que votre "absence" est positive pour vous, et c'est tant mieux pour vous, tant pis pour nous...

Publié par JPC le 25 juillet 2006 à 19:19

Publié par CouleurPêche le 25 juillet 2006 à 20:00

Bien que je partage sur le fonds certains propos de Mikhaël, je n'en approuve pas la forme et ne pense pas que ce forum soit un lieu adapté pour ces échanges. Ludovic a créé un site passionnant et il faut le préserver.

Si Mikhaël veut parler de ce qui induit les actes antisémites, je pense qu'il serait plus utile de débattre du rôle de l'autorité; l'équilibre de ses propos, des injustices du discours et de la lâcheté de ne pas appeler un chat un chat, etc. L'influence des politiques sur les médias et réciproquement.

Rappelons-nous les mots de Delamuraz à propos des fonds en déshérence (alors que sur ce coups, franchement, nos banquiers ont déshonnoré la Suisse). Le résultat a été immédiat. Ses mots ont
'autorisé' toutes sortes d'actes antisémites et les associations spécialisées ont observé un saut brutal de l'activité.

Pour en revenir au Moyen Orient, voici un exemple de déséquilibre dont l'effet induit devient chaque jour plus perceptible. Il y a un demi million de libanais déplacés. Je le sais, on nous en parle à chaque flash info. Il y a aussi un quart de millions d'israéliens déplacé. Je le sais parce que j'ai cherché l'information et en ai eu confirmation par des témoignages directs; mon fils est volontaire dans un kibboutz (il a bien choisi sa période...) et ils n'ont plus qu'un repas par jour car il a fallu réorganiser le réfectoire pour les réfugiés.

Pour les médias me donnent-t'il qu'une seule de ces deux informations qui touchent chacune des centaine sde milliers de gens impliqués dans le même conflit, en même temps, de part et d'autre d'une même frontière ?

Quelel est l'impact politique de ce biais répétitif ?

Respire

Publié par Respire le 26 juillet 2006 à 11:51

"Il y a aussi un quart de millions d'israéliens déplacé."

Est-ce que tu as la source de cette info ?

Publié par Deru le 26 juillet 2006 à 12:03

En voici une: http://www.debka.com/headline.php?hid=2963

La zone couverte par la pluie de missile comprend environ 1.5 million d'habitant dont une grande part de la population arabe et druze d'Israël. Cette dernière n'a pas été épargnés puisque des villages majoritairement chrétiens ou sunnites ont été touchés ainsi que des villages druzes sur le Golan, complètement hors zone (il faut tourner les rampes de lancement de 60° environ pour les viser).

La forme que prennent les déplacement est différente de ce qu'on voit au Liban. Les israéliens envoie surtout les 'vieux' et les enfants vers toutes sortes de destinations plus sures; la famille, des amis et toutes sortes de camps de vacances improvisés dans des kibboutz et autres lieux d'accueil.

Trouver l'info est effectivement difficile, les israéliens ont toujours rechigné à parler de ces sujets (cf. scuds en 1991).

Respire

Publié par Respire le 26 juillet 2006 à 12:32

Je suis d'accord avec Respire, mais comment ne pas réagir quand un provocateur, suite à une opération planifiée incluant reconnaissance-engagement-support, déballe une de suite de l'autre une série d'intox allant du "génocide de Jénin", aux "l'armée (israëlienne) s'est retiré car elle n'avais plus d'intérêt économique et politique de resté dans la région." causes de l'occupation, aux chrétiens libanais qui sont orthodoxes, aux "américains qui ont été dans a peu près 90 pourcents des conflits majeurs depuis les 100 dernières années", la provocation se terminant avec "génocide sabra et chatila ouuuh je sens que les commentaires vont fuser..
Donc puisse les cons qui parlent trop vite sans réfléchir aller se faire f***** voila ce que l'on peut souhaiter et en effet ce sera un régal de voir les réactions de pucelles effarouchées après ce que je viens de mettre.."

Sur ce, le groupe support intervient.

Ce qui m'avait étonné a été le silence face à ces infâmies (je le répète, infâmies) comme le "génocide de Jénin".

J'ai éprouvé le plus grand malaise en lisant des "neutres" ne comprennants pas la valence vectrice de haïne de ces propos qui supportent l'idéologie pourrie qui a "justifié" les agissements des Fofanas, "tribu K" et autres nazillards.

Autre malaise profond a été voir comment les résultats de la commission Kahane {face à laquelle on veut mettre la MISSION D'INFORMATION 1()} soient détournés volontairement mettnat à profit l'ouverture du brulot ci-dessus.
Sharon a été jugé responsable indirect "those who made the decisions and those who implemented them are indirectly responsible for what ultimately occurred, even if they did not intend this to happen and merely disregarded the anticipated danger."
http://www.caabu.org/press/documents/kahan-commission-part6.html"

(1)
MISSION D'INFORMATION DE LA COMMISSION DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DES FORCES ARMÉES ET DE LA COMMISSION DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES
voir
http://www.ludovicmonnerat.com/archives/2006/07/le_choix_de_lat.html#comments

Publié par Mikhaël le 26 juillet 2006 à 13:29

Commence par appliquer tes conseils a toi même avant d'accuser ou de reprocher quoi que ce sois a quelqu'un.


Kahan Commission Report :

"We have found, as has been detailed in this report, that the Minister of Defense [Mr. Sharon] bears personal responsibility. In our opinion, it is fitting that the Minister of Defense draw the appropriate personal conclusions arising out of the defects revealed with regard to the manner in which he discharged the duties of his office - and if necessary, that the Prime Minister consider whether he should exercise his authority under Section 21-A(a) of the Basic Law: the Government, according to which "the Prime Minister may, after informing the Cabinet of his intention to do so, remove a minister from office."

http://www.caabu.org/press/documents/kahan-commission-part13.html

En citant les mêmes sources enfin presque... c'est pour dire.


Et comme il a déjà été préciser, la commission Kahane n'est peut être pas la plus impartiale pour porter des jugements, et enfin il n'a jamais été question d'autres choses que sabra et chatila donc si tu veux parler des crimes et des horreurs de fofana c'est un autre sujet et je suis parfaitement ouvert mais je ne crois pas qu'il y aura long a débattre.

Toute personne te contredisant n'est pas antisémite, pronazi, ou je ne sais quoi.

Ces propos ne supportent aucune idéologie. Rentre toi ça bien dans le crâne il vise juste a remettre en cause ce qui a été dis sur un événement.

Publié par Nicolas le 26 juillet 2006 à 14:13

"Rentre toi ça bien dans le crâne" ... quel ton!
tu as l'air de ceux qui donnent des coups de boule; comme l'autre?

Mais tu ne veux pas comprendre et tu veux imposer ton interprétation, qui n'est pas correcte car tu ne fais pas la différence entre responsabilité directe et indirecte ... Sharon n'a

pas prévu, et donc, je dois me répéter, s'il n'est pas capable de prévoir il n'est pas apte à conduire un ministère. C'est un concept difficile pour un comme toi, j'en conviens, quand on est habitué à voir des repris de justice comme Jupé se représenter à la mairie de Bordeaux par aclamation de la classe politique française ... ou les histoires du sang contaminé

Tiens, juste pour l'autre qui ne sait pas encore la différence entre une "mission

d'information" (france-Rwanda) et une mission d'enquête parlementaire comme la commission Kahane, et je ne vais pas le lui expliquer il est assez grand ... je te laisse le faire le lui "rentrer dans le crâne" comme tu dis

"Rwanda : la chambre de l'instruction valide les auditions de la juge Raynaud
LE MONDE | 15.07.06 | 13h52 . Mis à jour le 15.07.06 | 13h52 "
LE MONDE

"Génocide du Rwanda: la cour d'appel confirme la procédure

PARIS (AP) -- La cour d'appel de Paris a rejeté lundi la requête en nullité du parquet du Tribunal aux armées de Paris (TAP) qui contestait la validité des auditions de plaignants contre l'armée française au Rwanda réalisées à l'ambassade de France à Kigali en novembre 2005, a-t-on appris de source judiciaire.
Le parquet du TAP, estimant les plaintes pour "complicité de génocide" insuffisamment motivées, avait autorisé la juge d'instruction en novembre 2005 à se rendre au Rwanda pour y entendre les plaignants. "
NOUVEL OBSERVATEUR

Demander que les personnes intervenantes aient une maîtrise minimum de l'actualité semblerait excessif.
Comme on peut voir la justice est encore en train de considérer l'affaire du massacre du Rwanda.

La commission parlementaire, qui n'en est pas une, mais bel et bien une mission d'information (et non une mission d'enquête parlementaire) produit un "Rapport de la MISSION D'INFORMATION DE LA COMMISSION DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DES
FORCES ARMÉES ET DE LA COMMISSION DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, sur les opérations militaires menées par la France, d'autres pays et l'ONU au Rwanda entre 1990 et 1994 "
Ce rapport est controversé. Sur plusieurs points sensibles de l'implication française, la formation des miliciens Interahamwe, Bisesero, les livraisons d'armes pendant le génocide, on reproche à la mission de ne retenir que la version officielle des militaires, plutôt que celles des journalistes présents sur place ou des témoins rwandais. Des ONG, des associations, des personnalités diverses regrettent, à travers un collectif « Vérité sur le Rwanda», que 40 % des auditions se soient déroulées à huis clos et que le principe d'une mission d'enquête parlementaire (plus incisive par ses moyens juridiques) n'ait pas été retenu.

L'honneur est sauf, une mission d'information règle l'affaire.

Mais la justice, la vraie pas ce semblant de "mission d'information" est en train de s'en occuper.

Il y en a qui n'étant ni victimes de psychoses ni cons attendent avec intérêt les décisions de justice.

Publié par Mikhaël le 26 juillet 2006 à 16:19

"Tiens, juste pour l'autre qui ne sait pas encore la différence entre une "mission d'information" (france-Rwanda) et une mission d'enquête parlementaire comme la commission Kahane"

Très drole - étant donné que la Commission Kahane n'était pas une Mission d'enquête parlementaire (ayant été nommée par le gouvernement israélien et non pas par la Knesset), je suppose que vous faites de votre mieux pour vous ridiculiser.

"Ce rapport est controversé. Sur plusieurs points sensibles de l'implication française, la formation des miliciens Interahamwe, Bisesero, les livraisons d'armes pendant le génocide, on reproche à la mission de ne retenir que la version officielle des militaires, plutôt que celles des journalistes présents sur place ou des témoins rwandais. Des ONG, des associations, des personnalités diverses regrettent, à travers un collectif « Vérité sur le Rwanda», que 40 % ..."

Lorsque vous procéder à un copier/coller sans aucun ajout de votre part (en l'occurence, du traitement par wikipedia de ce sujet - http://fr.wikipedia.org/wiki/Mission_d'information_parlementaire_sur_le_Rwanda), un minimum d'honnêteté de votre part consisterait de le mentionner.

Ne vous en faites pas, je n'en attends pas moins de votre part.

Publié par ecanto le 26 juillet 2006 à 17:19

Le débat qui a animé Mikhael et quelques autres sur Sabra et Chatila permet d'ouvrir une fenêtre sur la perception qu'on peut avoir de la notion de responsabilité.

Dans l'armée israélienne, quand un 'gus' fait une c&nnerie, c'est son chef qui démissionne ou se fait éjecter. Un peu comme Peter Regli ici, il n'y a pas si longtemps. Par contre, à Abu Graib pour les américains ou en Côte d'Ivoire pour les français, on accuse les sous-fifres.

Le raisonnement qui prévaut en Israël est que le chef est responsable, que ce soit des instructions, de l'instruction ou des comportements aussi longtemps qu'il n'est pas prouvé que c'est une déviation nouvelle et imprévisible.

Prenons le chef de la prison d'Abou Graib. S'il ne savait pas, c'est un incompétent et s'il savait, c'était un criminel.

Ce qui s'est passé avec Peter Regli m'a renforcé dans ma conviction que ce type a montré qu'il est droit comme un i. Mais l'attitude du politique, heureux de ne pas à avoir à endosser de responsabilité m'a profondément déçu. La Suisse a perdu un homme de valeur, un homme qui est bien solitaire dans son comportement, que ce soit par rapport aux politiquex ou aux grands patrons (mais non, je n'ai pas dit swissair).

Cette attitude est de règle dans l'armée israélienne. Sharon était corresponsable de Sabra et Chatila non pas parce que l'arrêt de cette machine était dans son champ de responsabilité.

Le raisonnement a été repris par Barak pour faire pression sur Arafat. Arafat doit faire cesser la violence et s'il ne le fait pas, c'est soit qu'il ne le veut pas, soit qu'il n'est pas le vrai chef.

Ce concept est revenu comme un leitmotiv dans les années 2000 à 2005.

Evidement, dans une société qui ne fonctionne pas de la même façon, les mots n'ont pas le même sens. Et combien de dialogue utilisent les mêmes mots mais avec des sens tellement differents que ce ne sont plus que juxtaposition de monologues.


Ce n'est pas pour rien que le français est la langue des diplomates En français, quand je dis 'il neige', il neige. Mais si je dis 'il neige sans doute', le 'sans doute' signifie qu'il y en a un. Allez comprendre !

Respire

Publié par Respire le 26 juillet 2006 à 17:21

Je vous en pris, vous parler d'honnêteté ... mpfff .. pour ce qui concerne les liens demandez au web master pourquoi en insérant les liens les post étaient bloqués ... et de deux.

Sans connaitre l'ordre constitutionnel israëlien vous vous ridiculisez vous même et montrez votre manque d'honnêteté en éliminant la phrase clef "que le principe d'une mission d'enquête parlementaire (plus incisive par ses moyens juridiques) n'ait pas été retenu."

Vous pouvez vous-même constater que Sharon ne fut plus au gouvernement après la commission Kahane ... tandisque Assad le fut jusq'à sa mort, comme Satlin, Arafat, Mao, ... la "petite différence" avec le semblant de justice et les presque dix ans qui se sont écoulés entre le massacre (veut-on parler de génocide?) rwandais et les efforts de la justice française.

Je sais, Sahron est un bourreau, Israël un pays qui n'a pas sa place au moyen orient, tandisque Yacoub ibn Shiraq va célébrer la francophonie dans un pays séquestré par le couple nazislamiste (adjectif employé dans le Figaro - their words) Hezballah-Assad et n'y trouve rien a redire ...

Publié par Mikhaël le 26 juillet 2006 à 20:55

Publié par JPC le 26 juillet 2006 à 23:01

Très intéressant, même si je ne partage pas toujours leurs positions.

Publié par Mikhaël le 26 juillet 2006 à 23:19

Mikhaël, tout comme Respire, si je trouve que vous avez parfois raison sur le fond, la forme que vous y mettez (nombre de posts, copier/coller de matériel sans accord des ayant-droit, surlignage, multi-répétition, etc) ne sert, à mon humble avis, qu'à noyer votre position: des coups de fusil dans votre propre pied.

Je ne vous connais ni ne vous juge, mais j'espère que vous êtes plus près des 15 ans que des 45, ce qui nous laisserai l'espoir de pouvoir, à moyen terme, avoir de très bonnes discussions.

Publié par LolZ le 27 juillet 2006 à 0:31

"accord des ayants droit"
laissez-les s'en occuper eux mêmes, non?

"multi-répétition"
dites-le aussi à bien d'autres qui s'acharnent à pilonner à plusieurs la même position, encore et encore

Si vous trouvez que mes points de vue sont valables sur le fond, alors ne vous empêchez pas de contrer des intoxs comme celles dont j'ai parlé avant.

merci

Publié par Mikhaël le 27 juillet 2006 à 5:30

Ce que voulait dire LolZ c'est qu'il faut rester lisible pour être lu. Faites un effort, que diable.

Publié par Sisyphe le 27 juillet 2006 à 18:08

@ Sisyphe

S'il s'agit de la forme, syntaxe, articulation des arguments je ne suis pas d'accord avec vous à 100% mais à 500%.

Je vous passe les brouillons?

Publié par Mikhaël le 27 juillet 2006 à 18:32