« Retour de vacances | Accueil | Le permis de tuer »

25 juillet 2005

Des règles modifiées

Après mûre réflexion, il me semble temps d'apporter quelques modifications au fonctionnement de ce carnet, à la fois de ses billets et de ses commentaires. Ces dernières semaines, j'ai en effet reçu un nombre croissant de remarques à ce sujet ; il apparaît que les débats soient de plus en plus monocolores, qu'ils empruntent quelquefois des termes à la limite de la légalité et qu'ils soient alourdis par une pratique exagérée du « copier-coller ». Par ailleurs, on m'a à plusieurs reprises reproché de faire de la contre-information symétrique, c'est-à -dire de recourir aux mêmes pratiques biaisées des médias traditionnels pour mieux les contrer. Quelles que soient les bonnes intentions des commentateurs de ce site et du soussigné, des mesures correctrices sont donc nécessaires.

En ce qui concerne les billets, il faut distinguer plusieurs types de textes. Les compte-rendus personnels et les galéjades satiriques ne sont bien entendu pas concernés. Les rebondissements sur des articles ou des billets lus ailleurs ne le sont pas davantage, pour autant que le choix des liens n'aille pas systématiquement dans la même direction. Les « ramonages », c'est-à -dire les réfutations en règle, sont à l'information ce que les contrôles de qualité sont à l'alimentation : une activité de salut public. Ce ne sont pas ces éléments qui potentiellement posent problème ; ce sont les analyses sui generis, visant à donner un sens aux événements de notre temps, qui peuvent le faire.

La grande difficulté consiste à séparer l'analyse de l'opinion, étant entendu que les analyses sont immanquablement construites avec le temps et qu'il est impossible de constamment faire table rase. Pour prendre un exemple concret, j'ai écrit l'an dernier une analyse détaillée du conflit israélo-palestinien, et j'intègre automatiquement ses conclusions à mes réflexions actuelles - sans qu'elles constituent une opinion. Le cÅ“ur du problème réside donc ici dans l'éventail des faits analysés, dans la qualité de leur synthèse et dans l'aptitude à réviser les jugements qui en sont tirés. Si l'objectivité est un mythe (ou plutôt un noumène), je reste persuadé qu'il est possible d'en prendre la direction par un travail sérieux. En revanche, je ne suis pas certain qu'un individu puisse à lui seul y parvenir.

Voilà qui m'amène à considérer les commentaires. Jusqu'ici, j'ai eu pour principe de n'intervenir que très rarement, afin de ne pas trop orienter le débat, de me concentrer sur les billets, mais aussi de ne pas investir un temps qui reste rare. Il me paraît nécessaire de corriger cela : le travail de réflexion produit lors de la rédaction ne peut être séparé des échanges consécutifs aux billets. De même, le fait que ce site connaisse une fréquentation en nette augmentation - surtout ce mois-ci - sans effet similaire sur le nombre de commentateurs réguliers indique probablement une polarisation trop rapide des débats, et donc une réduction de leur caractère constructif. Il devient nécessaire pour ma part de jouer un rôle d'arbitre et de corriger certains travers.

Je pense cependant que des efforts doivent également être faits du côté des commentateurs, si ces derniers m'accordent l'outrecuidance caractérisée de m'exprimer ainsi. Sans jeter la pierre sur quiconque, je dois constater que les commentaires ont naturellement tendance à devenir schématiques, à répéter succinctement des points de vue déjà exprimés, à reproduire des textes complets pour appuyer le propos. Que personne ne se méprenne : je suis fier et touché de voir le temps investi derrière les commentaires de ce carnet, et les nombreuses réflexions de haute tenue qu'ils véhiculent. Il me semble cependant possible de privilégier davantage la qualité, l'ouverture d'esprit et la nuance. Je compte m'y engager ; ce projet est encore loin de prendre la forme que j'avais initialement imaginé, mais il s'en approche.

D'ores et déjà , un grand merci à toutes et à tous pour leur compréhension, pour leur appui et pour leur contribution. C'est vous qui faites vivre ce site davantage que moi ! :)

Publié par Ludovic Monnerat le 25 juillet 2005 à 19:38

Commentaires

Cher Ludovic,

Pour une fois mon intervention prendra cette approche formelle en vous interpellant directement. Tout d'abord je souhaite réitérer mon entier soutien à votre site pour la qualité de votre travail et celle des idées développées. Comme je vous l'avais déjà dit, votre site est un véritable laboratoire d'idées et, à ce titre, indispensable dans un paysage informatif un peu trop monochrome.

Pour le reste, je comprends et vous rejoins volontiers dans votre souci de voir apparaître plus d'analyses et moins de commentaires polémiques. Je crois, en effet, que les temps que nous vivons doivent nous amener à plus de modestie et moins d'avis tranchés. Regardez le travail fantastique des services policiers et de renseignements britanniques et pourtant ils n'ont pas pu éviter le pire. Quelle frustration profonde, quel sentiment d'échec doivent-ils ressentir. Et pourtant on ne peut les blâmer. Ils ont fait le maximum que les pouvoirs locaux leurs ont permis de faire.

Mais le terrorisme n'est pas tout. Votre travail va bien au-delà de cette problématique largement préoccupante, il est vrai. Votre finalité est également d'ordre stratégique (au sens militaire du terme), de prospective (analyses de moyen et long terme, idées et concepts nouveaux) et infosphère (un travail où nous en sommes qu'aux balbutiements).

Alors, oui, mille fois oui à plus d'analyses, à moins d'idées toutes faites, préconçues et surtout apprenons la notion du doute, à être à l'écoute des autres, à travailler dans l'intérêt commun et dans le respect des lois..!.avec bien évidemment comme finalité la protection de nos concitoyens, TOUS nos concitoyens.

Encore bravo pour le travail déjà effectué, pour le temps et le courage investis dans ce site unique et surtout, surtout, longue vie à votre blog.

Très amicalement,

B.

Publié par B. le 25 juillet 2005 à 20:29

Loin de vouloir critiquer l'excellente qualité du blog, je pense que la rémanence de certains avis est due en partie à la similarité de différents sujets que vous avez initiés et qui ne pouvaient qu'amener les uns et les autres à reformuler leur propre opinion.

Avec tout mon soutien,

Publié par Ares le 26 juillet 2005 à 0:44

Un constat qui sera reçu avec satisfaction je pense. Le début de ce carnet allait dans plusieurs directions et il était agréable de lire des analyses très poussées et d'autres beaucoup plus simples ce qui je pense évitait à ce carnet d'être trop " l'affaires de spécialistes ". Malheureusement l'actualité nous a jeté dans l'entonnoir et nous tournons en rond avant d'être aspirés par ce vide dans lequel les médias se complaisent. Je ne suis pas surpris de votre réflexion et je m'étais même dit que vous nous laissiez nous débattre dans cette expérience enrichissante : votre Blog. Les Assassins ont capturé nos esprits et monopolisé nos réflexions au détriment souvent d'une analyse difficile à conduire dans ce tourbillon ubuesque. L'Iran, la Chine pour ne parler que de ces deux pays très proches méritent plus de réflexions de notre part! Nous avons l'avantage dans ce Blog, du moins je le pense d'être très diversifiés et depuis le début le respect de l'autre s'est affirmé et je pense que vous avez une grande part du mérite. À 61 ans, ma contribution est modeste et je retire plus de ces échanges que j'en donne. Aussi je m'ajoute à ceux qui sont satisfaits et qui apprécient votre Blog.

Publié par Yves-Marie SENAMAUD le 26 juillet 2005 à 1:29

À propos des commentaires:

Je doute que de tempérer, diversifier, intellectualiser et policer davantage des débats contribue à les rendre utiles.

Cela donne un avantage a priori à des esprits peu enclins à s'attacher à l'essentiel, à accorder plus d'importance à la forme qu'au contenu. On favorise ainsi des échanges de politesses plutôt agréables à ceux d'entre nous qui cherchent simplement une distraction pendant la dégustation d'une tasse de thé, mais qui ne se risqueraient jamais à proposer une opinion dépassant le cadre du politiquement et diplomatiquement correct. Est-ce bien l'objectif visé?

On encourage ainsi également des discours creux mais raffinés et allant résolument dans le sens proposé par le blog. La contradiction est découragée, repoussée, dénigrée - avec un tact extrême, certes, mais, avec une efficacité qui risque de faire du tort à la discussion et, en fin de compte, au blog lui-même.

Car exiger ou veiller à ce que les réactions des lecteurs se plient à des règles d'expression spécifiques, c'est en compromettre la spontanéité, donc la diversité. C'est préférer de facto la confirmation obséquieuse d'opinions préconçues au choc des contradictions. C'est encourager un ronronnement placide certes agréable, mais facilement lassant.

Car si, dans l'absolu, en théorie, la proposition semble favoriser l'analyse fouillée, le débat correct et enrichissant au détriment de réactions plus grossières, elle a pour corollaire que les temps de réflexion devront s'allonger, ce qui cadre mal avec le rythme de production d'un blog. Ce type de débat convient bien à des échanges basés sur des textes du niveau de ceux proposés sur checkpoint-online.ch, mais il s'accorde mal avec la vivacité du quotidien.

Cette évolution me semble donc plutôt amorcer une politique de duché, où les échanges cessent d'être directs, rapides et vivants, au sein d'un blog, dès qu'ils doivent revêtir des aspects d'affrontement. Ce blog, alors, dans son esprit, sa philosophie, se rapprocherait des médias traditionnels, voire des médias politisés. Il s'institutionnaliserait, adopterait une ligne dont il tolérerait de moins en moins les écarts.

C'est peut-être inévitable. Et ce ne serait pas grave, au fond. Mais à condition que la ligne choisie le soit vraiment bien.

Publié par ajm le 26 juillet 2005 à 7:31

Petite proposition de sujet ? histoire de suivre Senamaud dans sa demande de diversification :)

Ce soir commence aux USA une nouvelle série télévisée: "Over There" qui retrace les (més)aventures d'une section en Irak. (sur la chaîne FX, bien connue pour ses séries plus que réalistes)

Cette série touchera inévitablement des personnes qui n'ont pas l'habitude de lire les journaux quotidiennement...

sera-t-elle de nature à leur faire changer d'avis sur la présente guerre ?

quel impact peut avoir sur les gens/sur les médias une telle série ? annoncée "réaliste" ?

sera-t-elle de nature à booster les campagnes de recrutement ?

On se rappelle du Band & Brothers qui a su remettre au goût du jour la WW2 et repeupler les commémorations officielles ...

Quelques sites:

officiel: http://www.fxnetworks.com/shows/originals/overthere/main.html

images: (gallery/tv show/Over There)
http://nicki.sahasrahla.com

Publié par x. le 26 juillet 2005 à 9:28

Merci pour ces avis, ces suggestions et ces marques d'estime. D'accord pour dire que les thèmes parfois similaires des billets contribuent à la répétition des commentaires... et que l'actualité l'impose naturellement. Nous verrons ces prochains jours si les doutes exprimés ci-dessus se confirment. Je ne pense pas que des règles modifiées feront en quelque sorte rentrer ce blog dans le rang, parce qu'il constitue avant tout un espace.

Publié par Ludovic Monnerat le 26 juillet 2005 à 10:14

La différence entre un blog et un forum devient minime, et il faut "maintenir" le niveau et éviter qu'il ne dérape comme les grand forums public de "wanadoo" ;)

Au fait, je ne connaisait pas cette série, mais à part le cable, je ne pense pas qu'elle passerat sur les chaines généralistes, trop "polémique".

Dans la méme catégorie, ou les "divertissements" regoigne l'actualité, saviez vous que la série de bandes dessinés "Buck Danny" n'avaient put faire que 3 albums sur la guerre de Corée en 1950/51 avant de faire voler leur héros sous d'autres cieux sous la pression de mouvements et de partis "pacifistes".

Publié par Frédéric le 26 juillet 2005 à 19:24

Revenu avec plein d'espoir, suite aux dernières bonnes résolutions de LM, j'en ressort déçu.
Il n'y a pas d'évolution marquée et on est tjrs loin du débat pragmatique. Bref, les « arguments » et le débat général continue à tourner en rond. Ici est là , on peut tjrs lire, de façon récurrente, les mêmes propos visant les mêmes personnes. On peut justifier n'importe quel propos et/ou acte, tant qu'il vise « les Arabes », « les musulmans », « l'Islam » (ou approchant) en général. Ces « gens » sont « la cause de tous les maux », et sans eux, il régnerait : « la paix sur terre à tous les hommes de bonnes volontés »! Le paradis universel ! Bref, on continue à assister, au mieux, à du radotage, au pire, à de la « propagande » de bistrot, à défaut de réel débat constructif et évolutif!

Donc tant que Ajm et autres, n'auront pas obtenu satisfaction et/ou eu « la chance » d'assister à la disparition totale de ces populations. Rien, ne changera sur ce carnet!

Ceci, n'étant pas un des buts dans ma courte vie. Je me sens bien inutile parmi vous et vous abandonne à vos discussions, en vous souhaitant à tous une bonne continuation.

Publié par ZC le 29 juillet 2005 à 1:35

Lire ce type de commentaire, ZC, est évidemment peu agréable pour un "blogmaster" comme moi. En même temps, quoique votre jugement me semble un brin hâtif, je le prends comme tel et m'efforcerai constamment d'améliorer ce site. Bonne continuation à vous aussi.

Publié par Ludovic Monnerat le 29 juillet 2005 à 8:46

VITESSE ET INFORMATION

"! Le fait d'avoir atteint le mur de la lumière, de la vitesse de la lumière, est un événement historique qui désoriente l'histoire et qui désoriente le rapport de l'être au monde. Si on ne souligne pas cela, on trompe et on désinforme les citoyens! "

http://1libertaire.free.fr/Virilio03.html

Publié par Yves-Marie SENAMAUD le 3 août 2005 à 4:13