« Iran : les options militaires | Accueil | Robots contre barbares »

14 mai 2005

Un après-midi à la TSR

TSR.jpg

Après la presse écrite et la radio hier, ce jour était - en toute logique - largement consacré à la télévision, puisque j'ai passé l'après-midi en compagnie de Phil Mundwiller et de son équipe de tournage, dirigée par le réalisateur Ventura Samarra (les deux sont de gauche à droite ci-dessus), en vue d'un reportage pour l'émission Territoires 21 de la TSR. Le thème du reportage, qui devrait être diffusé en octobre, est lié aux évolutions dans la technologie des sous-marins militaires, et notamment aux modèles à propulsion anaérobie. Sans trop entrer dans les détails, ma contribution avait pour objectif principal de fournir un éclairage militaire et stratégique sur le rôle des sous-marins actuels, sur la modification des équilibres navals due au progrès technologique, et sur les impacts possibles de la propulsion anaérobie. Un travail d'expertise dans un domaine qui n'appartient pas exactement à mon quotidien, mais qui me passionne depuis longtemps !

L'une des particularités du travail accompli en l'espace de 3 heures réside dans le fait que le réalisateur a créé pour l'ensemble du reportage, dans lequel figurent d'autres intervenants bien plus renommés que ma modeste personne, une atmosphère digne d'un roman d'espionnage. Il a donc fallu tourner plusieurs scènes un peu louches, dans lequel votre serviteur s'introduit de façon soupçonneuse au cÅ“ur d'un vaste bâtiment apparemment inusité, pour y rencontrer un personnage avide de renseignements - en l'occurrence Phil Mundwiller. Et comme ce dernier est au moins aussi sympa en vrai qu'à l'écran, il a fallu recommencer deux fois une scène précise pour cause de fous rires réciproques dont je porte, malheureusement, une responsabilité indéniable ! L'interview en soi s'est bien déroulé. Vulgariser la problématique de la propulsion et de l'emploi des sous-marins n'est pas chose aisée. Je suis très curieux de voir quel produit final sortira du montage!

En tout cas, il est très agréable de collaborer avec une équipe qui prend le temps de soigner le détail et qui le fait dans une ambiance détendue. L'information de qualité passe par un travail approfondi qui semble hélas de plus en plus rare.

Publié par Ludovic Monnerat le 14 mai 2005 à 17:54

Commentaires

Etant en Thailande et loin de toute emission de TSR, y aura t il une version en ligne de cette emission? Ou du moins de l'interview...

Publié par Nixo le 19 janvier 2006 à 2:55